Rhinoplastie : quand est-elle indiquée, comment se déroule-t-elle et comment se rétablit-elle ?

chirurgie-esthetique-visage.paris

La rhinoplastie est une chirurgie plastique du nez, indiquée à des fins esthétiques, comme l’amélioration du profil du nez, la modification de la pointe du nez ou la réduction de la largeur de l’os, mais elle peut également être indiquée pour améliorer la fonctionnalité du nez, comme dans le cas de la correction d’une déviation de la cloison nasale et de l’amélioration de la respiration. Cette intervention est réalisée par un chirurgien plasticien sous anesthésie générale ou locale, selon la technique utilisée.

Quand est-elle indiquée ?

Les principales indications de la rhinoplastie sont les suivantes :

  • Réduire la largeur de l’os nasal ;
  • Modifier la direction de la pointe du nez ;
  • Améliorer le profil du nez ;
  • Modifier la pointe du nez ;
  • Réduire les narines larges, larges ou retroussées,
  • Déformations congénitales du nez ;
  • Traumatismes, fractures ou blessures du nez.

En outre, la rhinoplastie, pour améliorer la fonctionnalité du nez et la respiration, est indiquée en cas d’obstruction nasale causée par des polypes, par exemple, ou d’hypertrophie des cornets ou de déviation de la cloison nasale. Prenez un rendez-vous avec un chirurgien plasticien au 2 Sq. Pétrarque, 75016 Paris, France pour en savoir plus. Vous pouvez également obtenir plus amples informations sur l’intervention en cliquant sur chirurgie-esthetique-visage.paris/chirurgie-visage/rhinoplastie-chirurgie-du-nez.

À quel âge peut-on subir une rhinoplastie ?

La rhinoplastie est généralement recommandée à partir de l’âge de 15 ans pour les femmes et de 17 ans pour les hommes, car c’est à ce moment-là que les structures nasales sont complètement développées et que la forme du nez ne continue pas à changer beaucoup. Néanmoins, en cas d’accident, de traumatisme ou de fracture du nez, la rhinoplastie peut être pratiquée avant l’âge normalement recommandé.

Comment se préparer à une rhinoplastie ?

Avant de procéder à une rhinoplastie, il convient de parler avec votre chirurgien plasticien du déroulement de l’intervention, des risques éventuels et de la simulation du résultat final, puisqu’il s’agit d’une intervention définitive.

En outre, vous devez indiquer au médecin si vous avez des problèmes de santé ou des allergies, ainsi que si vous consommez des médicaments ou des drogues illicites, car ceux-ci peuvent interférer avec le résultat de l’intervention.

Comment l’opération est-elle réalisée ?

La rhinoplastie est réalisée par un chirurgien plasticien, en milieu hospitalier, sous anesthésie générale ou locale, qui varie en fonction de la technique chirurgicale indiquée. Pour réaliser une rhinoplastie, le médecin doit suivre les étapes suivantes :

  • Administrer l’anesthésie générale dans la veine ou appliquer l’anesthésie locale ;
  • Faire une incision à l’intérieur du nez ou dans le tissu entre les narines pour soulever la peau qui recouvre le nez ;
  • Remodeler la structure du nez selon les souhaits de la personne et les plans du médecin ;
  • Fermer la plaie avec des points de suture.

À la fin de l’opération, une attelle est placée à l’intérieur du nez et un bandage et un tampon sont fabriqués pour protéger et soutenir le nez et faciliter le rétablissement.

Complications possibles

Comme il s’agit d’une intervention chirurgicale invasive réalisée sous anesthésie générale ou locale, certaines complications peuvent survenir pendant ou après l’intervention, mais elles ne sont pas fréquentes. Les principales altérations possibles de la rhinoplastie sont la rupture de petits vaisseaux dans le nez, la présence de cicatrices, un changement de couleur du nez, un engourdissement et une asymétrie du nez. Pour éviter les complications, il faut remodeler le nez sans avoir recours à la chirurgie plastique, en se maquillant ou en utilisant des modeleurs de nez, par exemple.